Un Zoom sur le régime matrimonial

Êtes-vous en train de préparer votre noce ? Cet article pourra vous apporter de lumière sur votre mariage.

Ça y est, le grand jour s’approche, vous êtes à quelques jours de votre mariage. Vous avez tout prévu : la cérémonie, la réception, les tenues et tous les détails qui vont faire de votre mariage un conte de fées. Vous avez peut-être tout prévu, mais avez-vous déjà pensé à votre régime matrimonial ? Il est encore temps pour vous et votre futur conjoint d’en discuter.

Pourquoi se soucier du régime matrimonial ?

C’est la question que le couple se pose souvent. Les tourtereaux ont souvent de l’opinion négative concernant le régime matrimonial. Ils tendent tout de suite à penser au divorce quand on leur en parle.

Pour corriger cette opinion, le régime matrimonial n’est pas seulement fait pour le partage des biens lors du divorce. C’est également utile si vous décidez de vous lancer dans la création d’entreprises. Ça compte également pour l’héritage et succession.

Tout le monde dit que dans l’amour il n’y a pas de loi, mais il ne faut pas également oublier que dans la vie il n’y a pas que l’amour. Il faut se protéger. C’est le but de cette législation. Elle vise à protéger les époux d’eux-mêmes en cas de séparation, des tiers en cas de litige financier, mais surtout pour les héritages.

Qu’est-ce que le régime matrimonial ?

C’est un ensemble de règles qui s’appliquent aux conjoints légalement mariés. Ces règles sont en vigueur tout au long de leur mariage et, mais surtout à la fin de leur union en cas de divorce ou bien de décès.

Ces règles régissent la façon de gérer les biens des époux, leurs obligations financières envers les tiers, leurs obligations mutuelles vu qu’un mariage est un contrat. Ces règles touchent seulement le patrimoine des époux : leurs biens propres et leurs biens communs.

Quels sont les différents types de régimes matrimoniaux ?

Vous avez le choix entre le régime communautaire et le régime séparatiste.

Le régime communautaire concerne les biens acquis par les époux durant leur vie commune.

Le régime séparatiste prévoit la séparation de tous les biens des époux que ce soit les biens acquis durant l’union ou bien leurs biens propres respectifs. En d’autres termes, c’est chacun pour soi.