Ressourcez-vous grâce au droit à la déconnexion

Entré en vigueur dans le Code du Travail il y a peu, le droit à la déconnexion est un nouveau texte de loi permettant à tous les travailleurs de pouvoir décrocher de leur travail. En effet, si autrefois le travail et la vie personnelle étaient deux choses bien distinctes, de nos jours, la limite entre les deux est relativement faible voire inexistante pour certains. De plus en plus de personnes ramènent du travail à finir à la maison, répondent à leur téléphone professionnel en dehors des heures de travail, consultent leurs mails professionnels et y répondent le soir quand elles rentrent chez elles. Ce constat est sans appel et cela touche tout le monde, peu importe leur classe sociale ou leur secteur d’activité. Le pire, c’est que très souvent ce ne sont même pas les patrons qui le demandent mais tout simplement les travailleurs et leur besoin de ne rien laisser en suspens. Mais concrètement, ce doit à la déconnexion va-t-il être utilisé ?

 

Le travail prend une ampleur bien trop grande

Petit à petit, sans que l’on ne s’en rende compte, la vie professionnelle empiète sur la vie personnelle, c’est le cas de très nombreuses personnes qui n’arrivent pas à se résoudre à ne pas terminer un travail commencé ou à ne pas répondre à un mail urgent. Pourtant, en dehors de vos heures de travail, vous n’êtes plus travailleur. Au fil du temps, on en prend conscience, seulement, on fait avec et on continu sur cette lancée. Mais dans certains cas, c’est notre santé qui est en jeu car ramener du travail à la maison peut causer du stress, de l’irritabilité, des angoisses, des insomnies et même conduire à la dépression. Autrement dit, la vie professionnelle prend une ampleur démesurée qu’il faut absolument diminuer. C’est pour cela que le droit à la déconnexion a vu le jour.

 

Le droit à la déconnexion, une méthode efficace ?

Pour ne pas rencontrer le phénomène de burn-out, mieux vaut décrocher de son travail lorsque ce n’est plus l’heure. Plus facile à dire qu’à faire pour certaines personnes. Ainsi, le droit à la déconnexion peut être une solution intéressante à condition de la mettre en pratique. Et c’est justement là le problème, les personnes qui font cela depuis des années ne sont pas prêtes de s’arrêter. Par conséquent, c’est surtout aux patrons de mettre en pratique ce droit à la déconnexion et pour ce faire, il existe de nombreuses méthodes. Dans une entreprise, par exemple, les employés reçoivent des notifications sur leur téléphone ou leur ordinateur pour leur dire qu’il est temps de se déconnecter. Ce ne sont que de simples rappels à l’ordre mais ils ont le mérite d’exister. Sinon, passé une certaine heure, certains patrons bloquent tout simplement l’accès à leurs employés afin qu’ils ne puissent pas travailler en dehors de leurs heures de travail. Ces solutions peuvent être efficaces mais il faut réellement voir les résultats sur le long terme parce qu’une personne « accro » à son travail, ne changera pas ses habitudes aussi facilement.

 

Alors oui, sur le papier, le droit à la déconnexion est une nouvelle loi très intéressante car elle permettra à beaucoup de personne de faire attention à leur santé mais aussi à leur vie personnelle. Toutefois, il faudrait vraiment que les chefs d’entreprise fassent le premiers pas comme certains l’ont déjà fait afin de convaincre le reste des gens à suivre cette loi. Beaucoup pensent que ramener du travail à la maison c’est bénéfique car cela permet de s’avancer et de gagner du temps, or ce n’est pas du tout le cas.