Rejet de l’appel du meurtrier de masse norvégien

La Cour européenne des droits de l’homme rejette l’appel du meurtrier de masse norvégien

La Cour européenne des droits de l’homme a rejeté jeudi un appel interjeté par l’assassin de masse norvégien Fjotolf Hansen, anciennement Anders Behring Breivik.

Hansen a été reconnu coupable d’avoir tué 77 personnes et blessé 42 autres dans un camp de jeunesse politique et a été condamné à 21 ans de détention préventive.

Dans son recours, il a contesté les conditions de sa détention, affirmant que ses droits au titre des articles 3 et 8 de la Convention européenne des droits de l’homme avaient été violés. En particulier, il a affirmé que son isolement des autres prisonniers constituait une violation de ses droits.

En fin de compte, le tribunal a conclu que son appel était “manifestement mal fondé et doit être rejeté conformément à l’article 35 § 3 (a) et 4 de la Convention”.