Les différentes sortes de testament

Vous avez bien vécu, vous avez acquis des biens durant vos années actives. Avez-vous déjà envisagé ce qui se passera avec vos biens après votre mort ?

C’est peut-être une question plus ou moins terrifiante, mais que vous ayez des enfants ou non, il est indispensable de penser aux personnes qui géreront et obtiendront vos acquis une fois que vous partiez vers l’au-delà. Pensez à écrire votre testament en étant encore vivant.

Qu’est-ce qu’un testament ?

Jadis, c’était une simple lettre contenant les dernières volontés, les souhaits du défunt, écrit par ce dernier avant sa mort. Aujourd’hui, le testament est devenu un acte juridique unilatéral qui contient les souhaits, les dernières volontés du testeur. Le testament désigne également la ou les personnes qui vont hériter du patrimoine du testeur après qu’il est mort.

Si avant sa mort une personne n’a pas rédigé son testament, le partage de ses biens se fait selon les règles en vigueur.

Les différents types de testaments :

Il y a 2 sortes de testaments :

Le testament olographe :

Le testament olographe est comme l’ancienne forme de testament, écrite et signée à la main comme une simple lettre, aucune condition de forme particulière exigée. Seul l’original compte, aucune copie ni forme digitale n’est autorisée, ceci dans le but d’éviter les fraudes et les falsifications. Le testament olographe peut être mis sous analyse graphologique en cas de contestation.

Si vous avez peur de perdre votre testament, vous pouvez le déposer chez le notaire. Après la mort du testeur, c’est ce dernier qui ouvrira le testament devant tous les héritiers et rédigera un procès-verbal.

Le testament authentique :

C’est un acte juridique plus sécurisée et plus compliquée. La rédaction du testament se fait devant 2 notaires et deux témoins. Le notaire rédige les volontés du testeur selon ses instructions, puis le lui fait signer.

L’avantage du testament authentique est le conseil juridique que le notaire peut apporter au testeur. Ce dernier peut être sûr que ses derniers souhaits restent dans le cadre légal.

Les témoins du testeur doivent être des tierces personnes majeures, et autres que les collaborateurs du notaire, des époux pour un même testament, les héritiers ou leurs parents proches.

Le testament doit être paraphé et bien signé par le testeur.